Réaction à la tribune libre du groupe majoritaire – mars 2016.

SOYONS SERIEUX !

Dans le dernier bulletin municipal (Mars 2016), au paragraphe « Tribunes libres », le groupe « La Brède Ensemble », c’est-à-dire la majorité municipale, relate 2 votes de nos élus « La Brède aux Citoyens » en faisant un curieux raccourci.

Lors du conseil municipal de février, nos élus se sont abstenus concernant les délibérations suivantes :

1/ Ouverture anticipée de crédits d’investissement

Il s’agit d’ouvrir des crédits avant le vote du budget 2016 afin d’anticiper la réalisation de plusieurs programmes d’investissements pour un total de 230 000€. Si parmi ces programmes certains ont notre accord plein et entier (enfouissement des réseaux, bâtiments scolaires, matériel informatique…), le programme 33 concernant la voirie nous pose question.

  • Plantations avenue du Reys et de La Sauque : 28 000€

Ce coût est bien trop important par rapport au prix des plantes. Un moyen de faire baisser la facture serait que les services Techniques soient chargés d’effectuer les plantations et l’engazonnement.

  • Aménagement giratoire de la RD 1113 : 6 000€

Pas de souci ! Ce giratoire, réalisé par le Conseil Départemental a été aménagé conjointement par les communes de La Brède et de Saint-Médard d’Eyrans.

  • Maîtrise d’œuvre carrefour chemin du stade : 2 500€

Pour nous ce carrefour est prioritaire. Sa haute fréquentation, son manque de visibilité et l’implantation prochaine de Centre de Secours nous obligent à étudier un aménagement alliant fluidité et sécurité.

  • Maîtrise d’œuvre d’un giratoire Charles de Gaulle : 11 000€

La réalisation d’un giratoire au carrefour (Charles de Gaulle/ avenue de La Sauque) ne nous semble pas prioritaire. Le coût d’un tel aménagement, à cumuler avec celui cité plus haut, nous paraît démesuré. Le nouveau rond-point de la RD 1113 ayant déjà bien fluidifié la circulation aux heures de pointe, il ne nous semble pas opportun de lancer cette 2ème maîtrise d’œuvre.

Pour information, le coût d’un giratoire s’élève en moyenne à 250 000€.

Nous pourrions rajouter à nos objections, l’achat d’un outillage technique (vertidrain), 23 000€, pour lequel il nous paraît évident de réfléchir à une mutualisation avec une ou plusieurs communes voisines et la modification du PLU, 4 000€ afin de pouvoir réaliser l’opération d’urbanisation du stade du bourg, alors même que nous avons entamé une révision globale de ce même PLU.

Voici donc les réserves qui nous ont amenés à nous abstenir sur ces ouvertures de crédits.

2/ Programme de travaux pour l’aménagement de l’avenue du château

La nature de ces travaux se décompose comme suit :

  • Création d’un cheminement doux (cyclistes et piétons)

Nous ne pouvons qu’approuver cet aménagement que nous sollicitons depuis de nombreuses années.

  • Création d’un giratoire au droit de l’entrée du château

Nous n’y voyons pas son utilité en termes de fluidité, de régulation de la circulation, considérant que nous ne sommes que sur un axe de circulation. S’il s’agit de réduire la vitesse entre le panneau d’entrée de village imposant un 50km et le carrefour dit « des pompiers », l’emplacement de ce futur giratoire n’apporterait aucune solution. S’il s’agit de sécuriser l’entrée du château, ou, comme l’a dit Mr le Maire lors de ce conseil, « d’embellir l’entrée de ville et la mise en valeur du château », il nous semble que d’autres aménagements moins coûteux pourraient être recherchés, avec, bien sûr, la collaboration de la fondation propriétaire du château.

Voici là aussi les réserves qui nous ont amenés à nous abstenir.

Alors, soyons sérieux !

Chaque « abstention », chaque vote « contre » sont expliqués avec précisions par nos élus.

Ces décisions motivées sont inscrites sur les Procès-Verbaux de chaque conseil.

Que l’auteur de la Tribune Libre de La Brède Ensemble se renseigne mieux !