500 caractères – février 2019

14 janvier, jour de la rédaction de notre texte, jour du lancement du grand débat public national, tardif certes, lancé dans l’urgence pour répondre au mécontentement légitime exprimé par les « Gilets Jaunes », du moins par ceux qui dénoncent pacifiquement les injustices grandissantes depuis plusieurs décennies. 

Certains sont réservés voire méfiants sur l’utilité de ce débat.

Nous pensons qu’y participer est la seule solution pour sortir de cette crise, pour sauver cette démocratie qui nous est si chère, à nous Français, mais davantage encore à ceux qui l’ont perdu

Sans ça, nous perdrons tous ensemble !